That was yesterday 1

That was yesterday 1

Nombre total de pages vues

My best of music

Bienvenue

'That was yesterday' est un site qui n'a que pour seule ambtion que le partage de musique,films et séries TV que nous aimons et que vous aimez . Devenez membre et participez à la création d'articles de votre choix,commentez et donnez votre avis .



mardi 11 mars 2014

Tommy Emmanuel




  William Thomas "Tommy" Emmanuel AM est un guitariste acoustique australien né le 31 mai 1955 à Muswellbrook (Nouvelle-Galles du Sud, Australie), spécialisé dans le jeu en fingerpicking. Il utilise son incroyable virtuosité pour jouer des genres très variés : pop, folk, jazz, blues, boogie, rock. Il travaille également les reprises et les medleys, par exemple des Beatles (Lady Madonna, Day Tripper, Imagine de John Lennon).

Ayant commencé l'apprentissage de la guitare à 4 ans, il est professionnel à 5 ans dans l'orchestre de ses parents. En 1966 à la mort de son père, il donne des cours de guitare (il a 12 ans). Vers cette époque il gagne un concours national qui assoit sa notoriété[réf. nécessaire].

Sa maîtrise de la guitare, sa prodigieuse habileté et le contact exceptionnel qu'il sait entretenir avec le public lui ont valu des admirateurs dans le monde entier, réputation renforcée par le fait qu'il n'a jamais suivi de cours académiques1 . Il est reconnu pour son style très technique, mais lui-même ne se prend pas au sérieux, notamment sur scène. Il n'hésite d'ailleurs pas à utiliser et à jouer avec des accessoires (citons des balais de batterie), pour le plus grand plaisir visuel et acoustique de ses fans. C'est aussi un professionnel reconnu des percussions ; il utilise souvent les extraordinaires possibilités de sa guitare pour créer des effets de percussion qui accompagnent son jeu de guitare. Il parcourt le monde en donnant une quantité impressionnante de concerts. Il y a quelques années, il n'hésitait pas à jouer dans des « petites » salles. Il est apprécié tout autant pour sa virtuosité que pour son immense capacité à communiquer avec son public.

Un moment-clé de sa carrière a été sa performance en live avec son frère Phil Emmanuel à l'occasion de la cérémonie de clôture des jeux olympiques qui se sont déroulés à Sydney en 2000, événement qui a été regardé par 1 milliard de personnes.

Tommy Emmanuel est CGP (certified guitar player)2 , titre décerné par Chet Atkins et n'ayant été reçu que par trois autres personnes dans le monde (Jerry Reed, Steve Wariner et John Knowles) pour sa contribution au développement des techniques de jeu en « fingerpicking ». À ce titre, ses guitares (de la marque australienne Maton) sont ornées sur la douzième case du manche d'une incrustation en nacre formée de ces trois lettres. Comme beaucoup de musiciens virtuoses, il n'a pas appris le solfège, ne lit pas les partitions ni les tablatures3 .

C'est un véritable show-man qui a amené le finger-picking vers des sommets dans la lignée de virtuoses tels Chet Atkins (son mentor), Merle Travis ou encore le Français Marcel Dadi. Il a joué notamment avec Chet Atkins, Eric Clapton, Georges Martin et John Denver.

Il a été décoré en juin 2010 en tant que membre de l'Ordre d'Australie
  
The Original Video! Tommy Emmanuel - Guitar Boogie & Stevie's Blues - July 2006